Nouveaux médicaments biosimilaires d'une héparine de bas poids moléculaire (HBPM) : énoxaparine sodique

La liste des médicaments biosimilaires disponibles en France (Omedit) a été actualisée suite à la commercialisation de deux médicaments biosimilaires  :

  • INHIXA®(enoxaparine sodique) seringues préremlies, médicament biosimilaire du LOVENOX® : agrément aux collectivités par l'arrêté du 13 septembre 2018 (JO 18/09/18)
  • CRUSIA®(enoxaparine sodique) seringues préremlies, médicament biosimilaire du LOVENOX® : agrément aux collectivités par l'arrêté du 13 septembre 2018 (JO 18/09/18)

 

Les dosages disponibles des seringues préremplies sont identiques à ceux du médicament de référence : 2 000 UI/0.2ml, 4 000 UI/0.4ml, 6 000 UI/0.6ml, 8 000 UI/0.8ml, 10 000 UI/1ml (la présentation en flacon de 30 000UI/3ml n'a pas de biosimilaire à ce jour).

Les indications thérapeutiques des médicaments biosimilaires de l'énoxaparine sodique (INHIXA et CRUSIA) et du médicament de référence (LOVENOX) sont identiques : 

  • Le traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse en chirurgie à risque modéré et élevé, en particulier en chirurgie orthopédique ou générale, dont la chirurgie oncologique.
  • Le traitement prophylactique de la maladie thromboembolique veineuse chez les patients atteints d’une affection médicale aiguë (telle qu‘insuffisance cardiaque aiguë, insuffisance respiratoire, infections sévères ou maladies rhumatismales) et dont la mobilité est réduite, à risque thromboembolique veineux augmenté.
  • Le traitement de la thrombose veineuse profonde (TVP) et de l’embolie pulmonaire (EP), à l’exclusion de l’EP susceptible de relever d’un traitement thrombolytique ou chirurgical.
  • La prévention de la formation d’un thrombus dans le circuit de circulation extracorporelle au cours de l’hémodialyse.
  • Le syndrome coronaire aigu :
    • Traitement de l’angor instable et de l’infarctus du myocarde sans élévation du segment ST (NSTEMI), administré en association avec l’acide acétylsalicylique par voie orale.
    • Traitement de l’infarctus du myocarde aigu avec élévation du segment ST (STEMI), incluant les patients éligibles à un traitement médical ou à une intervention coronaire percutanée (ICP) secondaire.

 

Télécharger la  « liste des médicaments biosimilaires commercialisés en France » 

 

Lien vers les outils Omédit "médicaments biosimilaires"

 Des formations spécifiques sur les médicaments biosimilaires sont organisées au deuxième semestre 2018 par l'Omédit Nouvelle-Aquitaine : lien vers le programme des formations et vers les formulaires d'inscription